Oh, Boy ! Marie-Aude Murail

« Ils sont frère et soeurs. Depuis quelques heures, ils sont orphelins. Ils ont juré qu’on ne les séparerait pas. Il y a Siméon Morlevent, 14 ans. Maigrichon. Yeux marron. Signe particulier: surdoué, prépare actuellement son bac. Morgane Morlevent, 8 ans. Yeux marron. Oreilles très décollées. Première de sa classe, très proche de son frère. Signe particulier: les adultes oublient tout le temps qu’elle existe. Venise Morlevent, 5 ans. Yeux bleus, cheveux blonds, ravissante. La petite fille que tout le monde rêve d’avoir. Signe particulier: fait vivre des histoires d’amour torrides à ses Barbie. Ils n’ont aucune envie de confier leur sort à la première assistante sociale venue. Leur objectif est de quitter le foyer où on les a placés et de se trouver une famille. À cette heure, deux personnes pourraient vouloir les adopter. Pour de bonnes raisons. Mais aussi pour de mauvaises. L’une n’est pas très sympathique, l’autre est irresponsable, et… Ah, oui! ces deux personnes se détestent. » (Ecole des Loisirs, 2000, 207 pages)oh-boy-marie-aude-murailTout a commencé le jour où j’ai cherché un cadeau de « félicitations !!! » pour ma belle-soeur qui venait d’avoir son concours de prof des écoles. En repérage à la Fnac avec une amie, elle me dit :

– Elle : « T’as pensé à Vive la république?
– Moi : Connais pas, c’est quoi ?
– Elle : Quoi ?! Tu ne connais pas Marie-Aude Murail ? Faut que tu lises ça c’est génial !! Je te les passerais je les ai tous. »

En général, les discussions qui commencent comme ça (« Quoi t’as pas lu ça?! ») je les fuie, surtout lorsqu’elles sont accompagnées d’un air ahuri et d’un regard qui dirait presque  » mais qu’as-tu fait de ta vie ».

Après m’en avoir présenté plusieurs (résumé de l’histoire + commentaires), je n’étais pas plus emballée que ça par les histoires mais à tout hasard je retenais le titre pour mon cadeau. Plus tard, de passage chez ma copine et comme je lui fais confiance, je lui en ai piqué un, juste pour voir. Faut dire qu’elle me l’a quand même bien vendu. Avec LA phrase clé :  » je les relis souvent, presque une fois par an ».

C’est donc avec Oh, Boy ! Que je commence ma découverte de l’univers de Marie-Aude Murail et je peux vous garantir que ce ne sera pas le dernier !

La mère de Siméon, Morgane et Venise vient de se suicider et leur père est parti depuis déjà longtemps. Les Morlevent se retrouvent donc orphelins et risquent d’être ballotés de famille d’accueil en foyer, même pire d’être séparés ! Pour eux, c’est hors de question. Ils en font même le serment : « Les Morlevent où la mort ». Siméon, 14 ans, l’ainé de la fratrie et surdoué cherche désespérément une solution lorsqu’elle lui apparait : son père à déjà quitté une autre femme lorsqu’elle était enceinte. Donc ils ont d’autres frères et soeurs quelque part ! Il suffit de les retrouver et ils feront tous partis de la grande famille des Morlevent. Après un Pow-wow familial puis une discussion avec l’assistante sociale, Siméon pense le problème réglé. Mais pas pour la juge des tutelles qui une fois les descendants Morlevent trouvés, est confronté à une famille pour le moins désunie. D’un côté Josiane, 37 ans, mariée, ophtalmologue rêve d’adopter Venise mais surement pas les autres. De l’autre, Barthélémy, 25 ans, homosexuel et instable, est à la fois fasciné de se découvrir des frères et soeurs et complètement flippé. Chacun devra apprendre à s’apprivoiser et la vie peut parfois aider, faire ressortir le pire ou le meilleur des gens.

On ne dirait pas comme ça, mais à travers des histoires bourrées d’humour, Marie-Aude Murail aborde des sujets graves sans tomber dans le mélo ou le drame. Dans Oh, Boy ! On parle d’homosexualité, de différence, des orphelins, de la maladie, de la responsabilité des adultes…et tout ça du point de vue des enfants. On s’attache très vite aux personnages et on aurait presque envie de faire partie de la famille et de participer au pow-wow.

Bref, une très très belle découverte. Une lecture doudou que j’ai déjà envie de relire.

A découvrir sans attendre !!

Publicités

8 commentaires

  1. Je n’ai pas lu celui-ci alors que Marie-Aude Murail est sans conteste mon auteure préférée. Mais dans ce cas je te conseille VRAIMENT Vive la République, c’est mon livre préféré !
    Et effectivement, pour une jeune maîtresse, c’est le livre idéal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s