L’affaire Jane Eyre. Jasper Fforde

Dans le monde de Thursday Next, la littérature fait quasiment office de religion. A tel point qu’une brigade spéciale a dû être créée pour s’occuper d’affaires aussi essentielles que traquer les plagiats, découvrir la paternité des pièces de Shakespeare ou arrêter les revendeurs de faux manuscrits. Mais quand on a un père capable de traverser le temps et un oncle à l’origine des plus folles inventions, on a parfois envie d’un peu plus d’aventure. Alors, lorsque Jane Eyre, l’héroïne du livre fétiche de Thursday, est kidnappée par Achéron Hadès, incarnation du mal en personne, la jeune détective décide de prendre les choses en main et de tout tenter pour sauver le roman de Charlotte Brontë d’une fin certaine…  » (Editions 10/18, 2005, 409 pages)

affaire-jane-eyreIl y a longtemps, on m’a chaudement recommandé cette série de Jasper Fforde pour son côté complètement déjanté et ses intrigues évoluant dans l’univers du livre. Deux choses qui pouvaient me plaire. Il suffisait d’attendre le moment, l’envie…et ce fut le cas le mois dernier. En longeant les rayonnages de la bibli. je me suis souvenue de l’auteur et bingo le premier tome de la saga était dispo.

Dans le monde de Thursday Next, la littérature a une place et une importance telle qu’une section spéciale de la police lutte contre les actes criminels liés aux œuvres littéraires. Thursday fait partie cette section, les LittéraTec, niveau OS-27 qui traque les contrefaçons littéraires. Suite à l’enlèvement des manuscrits originaux de Martin Chuzzlewit de Dickens et de Jane Eyre d’Austen, elle va être missionnée pour arrêter un criminel du nom d’Achéron Hadès.
Expliqué comme ça, ça parait simple, hein. Mais en réalité c’est beaucoup plus complexe. Je vous laisse découvrir les pouvoirs magiques d’Achéron, le père de Thursday pirate temporel poursuivit par la Chronogarde, les loups-garous, l’invention de son oncle Mycroft, Pickwick, son oiseau dodo modèle 1.2, etc., etc.

Comme je vous le disais, ce livre avait tout pour me plaire et pourtant je n’ai pas vraiment accroché. J’adore l’originalité et les idées de l’auteur mais toutes rassemblées au sein d’un même roman, je trouve que c’est un peu trop gros. Par contre, j’aime l’idée d’un univers où l’écrit est vénéré à tel point que l’on baptise ses enfants du même nom que les auteurs célèbres; la possibilité de modifier une trame littéraire; d’aller à la rencontre des personnages. Je n’ai pas lu Jane Eyre et je vous conseille de le lire avant car sinon vous n’aurez plus de surprise !

En bref, une lecture sympa mais qui ne m’a pas donné envie de poursuivre la série.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s