Un chant de Noël. Charles Dickens

Le soir de Noël, un vieil homme égoïste et solitaire choisit de passer la soirée seul. Mais les esprits de Noël en ont décidé autrement. L’entraînant tour à tour dans son passé, son présent et son futur, les trois spectres lui montrent ce que sera son avenir s’il persiste à ignorer que le bonheur existe, même dans le quotidien le plus ordinaire. (Le livre de poche, 2009,190 pages)

un-chant-de-noel-452447Qui n’a jamais entendu parlé de Scrooge ou des fantômes des Noël passé, présent et à venir ? Peu importe quelle adaptation, version vous avez lu/eu/vu, toutes viennent à l’origine du court roman de Charles Dickens.

Autant vous l’avouer tout de suite, je m’y suis reprise à deux fois pour commencer ma lecture. Je crois que la première fois je n’étais pas assez réveillée et le train a finit par me bercer… Bref, cette année et c’est une première, je me suis laissée séduire par un classique de Nöel et mon choix s’est porté sur Un chant de Nöel.

La veille de Noël, Ebenezer Scrooge, vieil homme avare et égoïste (entre autre) reçoit la visite d’Esprits venus lui rafraichir la mémoire et lui faire prendre conscience de l’impact de son attitude et de ses actes sur son entourage (très restreint pourtant). Ils ont également pour mission de lui montrer la magie de Noël, cette période où le sourire est sur toutes les lèvres, l’amour de son prochain rayonne et la solidarité résonne. Tout cela Scrooge l’a oublié, l’a noyé dans les affaires et l’argent. Pourquoi ? Tout est-il perdu ? Peut-il encore changer les choses, rattraper ses erreurs ?
Plus qu’une histoire pour enfant (et adulte!), Dickens dépeint la société victorienne à son époque : les conditions de vie, la misère, l’engrenage malsain dans lequel les plus pauvres finissent par tomber pour faire vivre leur famille, la maladie, mais aussi la solidarité, cet engouement que suscite la période des fêtes, la joie qui émane des gens, etc.
Par des choses simples, des personnages caricaturaux, quelques allusions à la religion et un brin de magie, Dickens a écrit un grand conte populaire, universel et qui n’a pas d’âge.

Le petit bonus de ma lecture ? Dickens a écrit 5 histoires de Noël…de quoi m’occuper les 5 prochaines années 🙂

Publicités

2 commentaires

  1. J’adore ce conte de Noël, c’est le seul Dickens lu à ce jour d’ailleurs… les garçons aussi aiment beaucoup ce conte qu’ils n’ont pas encore lus mais vu en adaptation par les Muppets et Mickey, on se les regarde chaque année 😉

    • Les intemporels! Moi c’est l’étrange Noël de Mr Jack que je regarde régulièrement 🙂
      J’ai bien l’intention d’en lire un autre l’année prochaine, il faut que j’y pense!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s