Bilan lectures juin2014

Ça y est, c’est l’été, les vacances, le soleil, la plage. On prend le temps pour lire, bouiner, se chouchouter, se dorloter, dormir… raaaaah ! 🙂 Mais avant d’en arriver là, il y a eu juin. Certains d’entre vous ont peut-être déjà commencé à taper dans leur PAL estivale ou à s’inscrire aux challenges qui se mettent en place pour l’occasion (rappel des bonnes résolutions de janvier 😉 ). De mon côté, j’y réfléchis encore et je crois que tant que je ne serais pas en vacances, j’aurais du mal à l’attaquer pleinement !

Bilans lecture

Comme prévu, petit mois de juin avec seulement quatre lectures dont deux BD.

J’avais beaucoup entendu parler de L’invention de nos vies de Karin Tuil lors de sa sortie en septembre dernier. Les critiques étaient élogieuses ou rédhibitoires. Au final, je ne savais pas trop quoi en penser et tous ces avis n’avaient fait qu’éveiller ma curiosité. Alors autant se faire son propre avis ! Et bien, j’ai beaucoup aimé cette plongée dans le mensonge. Je me suis demandée comment cela allait finir, s’il allait s’en sortir. J’appréhendais un roman moralisateur, réfléchi et lent mais Karin Tuil sait nous tenir en haleine et son écriture est rythmée.

Amorostasia de Cyril Bonin. Repéré sur les blogs, Amorostasia est une belle surprise. Le sujet m’avait interpellé : que veut-on dire par tomber amoureux ? Que se passe-t-il dans notre corps ? Peut-on expliquer un coup de foudre ? Si l’on est en couple mais que l’on échappe à l’Amorostasie, qu’est-ce que cela signifie ? Une très belle BD en noir et blanc qui ne demande qu’une chose : être relue !

A la fin du mois, j’ai découvert Chantal Thomas avec son livre L’échange des princesses. Un roman historique sur un pan oublié de notre histoire : les projets de mariage entre d’un côté Louis XV et l’infante Anna Maria Victoria, et de l’autre Don Luis prince des Asturies, futur roi d’Espagne avec Louise-Elisabeth de Montpensier. Un échange politique qui ne se passera pas comme prévu.

Je traine les Chroniques Birmanes de Guy Delisle au pied de mon lit depuis plusieurs mois. Je picorais ce « nouvel » opus après avoir dévoré les deux précédents Chroniques de Jérusalem et Pyongyang. En toute franchise, même s’il c’est un bon docu sur la Birmanie ou plutôt le Myanmar, j’ai préféré mes deux premières lectures. Est-ce la surprise qui s’effrite ? Les situations décrites qui sont moins drôles ou qui ne me touchent pas ? Mystère…

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s