David, les femmes et la mort. Judith Vanistendael

– Ne t’inquiète pas pour moi…tout ira bien.

– Tu disais cela aussi quand j’étais petite…Et regarde.

(Le Lombard, 2012, 267 pages)

david-femmes-et-mortRepérer sur un blog (désolée, je ne sais plus chez qui…), cette bd est bouleversante. Une belle couverture pour une histoire que vous devinez triste.

David apprend qu’il est atteint d’un cancer du « larynx supraglottique de type T3 N26 M0 », au moment même ou naît sa première petite fille. Le choc de l’annonce passé, il affronte avec sa famille la chimiothérapie, les rayons et les conséquences de son traitement. Judith Vanistendael explore la maladie à travers le regard des proches : femme, enfants, amis. Ce n’est d’ailleurs pas David le narrateur principal de l’histoire mais sa famille : Paula qui partage sa vie et avec qui il a eu une fille, Tamar; Miriam qu’il a eu d’une première union et qui vient de donner naissance à Louise. Max, l’ami-voisin de Tamar, et sa famille. Tous se serrent les coudes. Chaque personnage gère ses émotions (colère, peur, incompréhension, impuissance) et la situation à sa manière : Paula se réfugiera dans l’art, Miriam dans la maternité, Tamar et Max chercheront une solution sauver l’âme de David.

Le plus marquant c’est le silence habité qui règne au fil des pages. Peu de mots dans cette BD qui laisse la place aux dessins à l’aquarelle de l’auteur. Celle-ci ne triche pas avec la douleur et la peur. Elle la restitue sans tomber dans le pathos. C’est une œuvre intense, pleine de sensibilité.

Mais il n’y a pas que des larmes dans ce roman graphique. Il y a aussi de grands moments de douceur : une danse sur les bords d’un lac en Finlande, des descentes en luge, des anniversaires…Il sera aussi question de momification, d’envoi postal par ballon, de sirène, de danse de squelette. La vie continue ! La mort n’est pas une fin en soi. Voilà ce que nous dit cette BD. Il y aurait beaucoup à dire mais à vous de le découvrir. Lisez cette bd, vous en sortirez grandis!

 

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s