Belgrave square. Anne Perry

« Lorsque William Weems, un obscur usurier, est assassiné du côté de Clerkenwell, une discrète jubilation se répand parmi ses clients qu’il n’hésitait pas, à sa façon, à « étrangler » sans pitié. Quand l’inspecteur Pitt trouve dans son bureau une liste comportant plusieurs noms du Gotha londonien, il prend conscience de l’ampleur de sa tâche. William Weems était en fait un véritable maître chanteur. Une fois encore, son épouse Charlotte, issue elle aussi de la meilleure société, va s’avérer la meilleure des alliés. Que ce soit au cours de bals chatoyants ou de « five o’clock tea », elle va observer ce monde de passion, de pouvoir et de cupidité que la police n’est pas autorisée à voir et permettre d’identifier le coupable. Décidément, ce que femme veut… » (10/18, 2002, 413 pages)

belgrave squareAh ah!! Je l’ai eu! Souvenez-vous, il y a peu je vous parlais de mon désespoir de ne pas trouver Belgrave Square encensé par la Team Pitt dans les rayons de ma librairie pour cause de rupture de stock, plus édité. C’est sans compter les rayons de la bibliothèque où je l’ai déniché! Et j’en ai eu bien besoin pour me remettre de ma période de marasme littéraire. Non, je ne vous ai pas oublié mais j’ai essuyé quelques défaites littéraires en ce mois d’avril. Mon bilan sera bien maigre. J’ai dû abandonner deux livres par manque d’intérêt (j’ai le don en ce moment). Et comme souvent dans ces moments-là, je me tourne vers ma valeur sûre : Anne Perry. Il a fallu qu’elle déploie tout son talent pour me permettre de lire à nouveau pleinement et avec passion. Bon ok, je me suis également dégagé du temps pour lire ce qui me manquait cruellement depuis le début du mois.

Bref, tout cela pour vous dire que Belgrave Square est un bon millésime. Un bon cru car on suit nos deux protagonistes de front. Thomas Pitt enquête sur le meurtre d’un usurier qui avait trouvé le moyen de faire chanter des hommes de la bonne société, hauts placés qui plus est. Si cela ne tenait qu’à lui, il classerait bien l’enquête. Mais son supérieur Micah Drummond s’est arrangé pour le mettre sur l’affaire et cela l’intrigue.
En parallèle, Emily Radley, la soeur de Charlotte fait appelle à cette dernière pour la seconder. Enceinte de son deuxième enfant, elle doit faire bonne figure auprès du tout Londres car Jack, son mari, brigue un poste de député. Cependant, les affres de la grossesse l’empêchant d’agir à sa guise, elle fait appel à Charlotte pour la seconder. Notre héroïne renoue avec un monde qui aurait pu être le sien si elle n’avait pas épousé Thomas, d’une condition sociale inférieure à la sienne. A coup de dîners, de soirées mondaines et de garden party, elle travaillera à l’avenir de sa soeur et de son beau-frère, tout en aidant son mari à trouver l’assassin.

Au fil de l’enquête, l’étau se resserre autour de 3 suspects : le haut fonctionnaire, Lord Sholto Byam, le juge Carswell et l’inspecteur Samuel Urban. Que du beau monde ! Pitt va donc devoir enquêter sur ces hommes respectables et découvrir leurs secrets. Il découvre qu’ils sont tous trois membres du Cercle intérieur, une société secrète en apparence philanthropique mais qui par ses membres, influence la politique du pays pour servir ses propres intérêts.

Dans Belgrave Square, Anne Perry décortique l’organisation d’une campagne électorale, le rôle des influents mais surtout celui de l’épouse du candidat. On retrouve les conventions de la bonne société londonienne qui accueille aussi vite qu’elle expulse les nouveaux arrivants. On a également droit à des joutes verbales juteuses dont seule Lady Vespasia Cuming-Gould, Charlotte et Emily ont le secret.
J’ai mis du temps à lire ce livre et ma lecture découpée m’a gâché un peu mon plaisir. J’ai aimé ce tome pour l’ambiance qui transpire à travers l’écriture de l’auteur et pour cette fin surprenante. Toutefois, je regrette que celle-ci fût si rapide. J’aurais aimé baigner dans cette ambiance un peu plus longtemps…
…Tome suivant 🙂

Publicités

3 commentaires

  1. Ce tome est l’un des meilleurs de la série, j’espère que tu vas continuer à lire les enquêtes de Thomas et Charlotte et peut-être un jour nous rejoindre pour nos LC mensuelles 😉

    • Oui je ne pourrais pas m’en passer, je n’ai pas encore tout lu ! 🙂
      J’espère prochainement vous rejoindre pour une LC, il faut que je regarde ce que j’ai dans ma PAL… Par ailleurs, elle vient d’en sortir un nouveau et c’est très dur de résister !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s