Bilan lectures février-mars

Le mois de février est passé si vite que je n’ai pas eu le temps de dresser le bilan de mes lectures. Qu’à cela ne tienne, pour la deuxième fois consécutive, voici un bilan deux mois en un !
Bilans lectureEn février, j’ai lu 6 livres dont une série BD en deux tomes. Un mois mitigé avec deux grosses déceptions, deux belles découvertes et une valeur sûre.

Sauf les fleurs. Nicolas Clément
Une histoire familiale dure, poignante mais un style trop poétique qui gâche la puissance du sujet traité.

Meurtres à Cardington Crescent. Anne Perry
Ma valeur sûre et refuge après des déceptions. Une nouvelle enquête pleine de rebondissements dans le Londres huppé du XIXème. Menée par les femmes, cette enquête touche directement nos protagonistes puisqu’elle concerne le meurtre de Lord Ashworth, le beau-frère de Charlotte Pitt.

Cinq femmes chinoises. Chantal Pelletier.
Ce livre dresse le portrait de cinq femmes à l’heure où la Chine s’éveille au monde. Issues de milieux défavorisés, elles aspirent toutes à une vie meilleure et courent après l’indépendance. Individualistes et solitaires, elles le resteront jusqu’à ce qu’elles prospèrent, malgré les choix et les sacrifices. Une belle découverte !

La disparition de Jim Sullivan. Tanguy Viel
Et là, c’est le drame. Une histoire qui ne vaut pas grand-chose malgré l’exploration par un français des codes du roman américain.

Silas Corey. Fabien Nury et Pierre Alary.
Une BD que je n’ai pas encore pris le temps de partager avec vous mais ça ne saurait tarder ! L’histoire d’un homme qui sait retourner sa veste au bon moment. « Mi-détective, mi-escroc, ça dépend de l’employeur… »

J’ai moins lu en mars (3 livres au compteur) en raison notamment de deux semaines de farniente (même littéraire !). Peu importe, ce fut un beau mois avec un coup de coeur, deux belles découvertes et zéro déception!!

Lettre d’une inconnue. Stephan Zweig
Gros coup de cœur pour ce livre lu en commun avec Natoria. Une histoire d’amour à sens unique, passionnelle et sacrificielle. Un roman court et puissant. A découvrir d’urgence !

Une vérité si délicate. John Le Carré
Mon premier John Le Carré a répondu à mes attentes : espionnage, pouvoir, manipulation, politique, secret, mensonge…des personnages attachant sur fond d’actualité politique.

L’ombre douce. Hoai Huong Nguyen
Bienvenue au Vietnam en pleine guerre d’indépendance. Le dépaysement est total. Plus que l’histoire d’amour, l’innocence et l’injustice qui nous est conté ici, c’est la beauté des descriptions et des paysages que je retiens de ma lecture.

Publicités

5 commentaires

  1. Stefan Zweig est partout sur les blogs litteraires en ce moment, il faut que je m’y mette! En tout cas un bon bilan pour toi c’est bien! Surtout quand il y a un coup de coeur dedans et du farninente c’est encore mieux 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s