Lettre d’une inconnue. Stefan Zweig

« Un amour passionnel et absolu, désintéressé et sans partage, secret et si pur qu’il touche au sublime. La voix d’une femme qui se meurt doucement, tout entière tournée vers l’homme qu’elle a aimé toute sa vie et qui ne l’a jamais vraiment « vue », jamais vraiment regardée… » (Le livre de poche, 2010, 54 pages)

lettre_d_une_inconnueUne si belle couverture ne pouvait cacher qu’un beau roman. Il fait parti d’un coffret de neuf livres dont les couvertures sont illustrées par Christian Lacroix. Celles-ci sont toutes magnifiques et ne peuvent que donner envie de lire. Pourtant, ce doit faire trois ans quelles trainent dans ma PAL. Je n’ai lu que deux romans sur les neuf, le premier étant Toute passion abolie qui m’a permis de découvrir la grande Vita Sackville-West. Deuxième découverte pour moi et deuxième coup de cœur !

Car vous vous en doutez, j’ai passionnément aimé Lettre d’une inconnue. Je reste même imprégnée de ma lecture. Je vous entends déjà : « Quoi, tu n’avais jamais lu Stefan Zweig ? » Eh oui, j’avoue ! Qu’on me pardonne. Pourtant, j’avais déjà fait une tentative avortée avec Marie-Antoinette. Pour ma défense, je dirais qu’il faut se garder quelques belles surprises tout au long de sa vie. Et puis le moment n’était pas venu. Il a suffit d’un tour dans la PAL de Natoria pour me rendre compte que l’on avait ce livre en commun (et pas que) et lui proposer une lecture commune ! Sans regrets pour ma part.

R…, un écrivain célèbre, reçoit un matin une lettre volumineuse d’une femme qui l’a aimé mais dont il ne garde aucun souvenir. Dans cette lettre, l’Inconnue lui raconte sa vie, de la naissance de son amour pour lui à ses derniers instants. Sa vie lui fut dédiée sans rien attendre en retour. Aujourd’hui elle n’a plus rien. Le seul intérêt de sa vie, son fils, vient de mourir. Elle décide de tout lui dire. Une sorte de libération, de testament.

Ce qui me frappe quelques jours après avoir terminé ma lecture, c’est l’actualité de cette histoire publiée en 1922 (1927 pour la traduction française). L’amour qui foudroie et consume l’Inconnue nous semble familier. A aucun moment l’auteur ou le lecteur ne la juge. Nous sommes spectateur du film que les lignes nous projettent. On comprend les raisons qui ont déclenché les choix de l’inconnue. On vibre lors des rencontres des deux protagonistes, on est plein d’espoir quant à leur avenir. Alors que l’on sait que cela se terminera mal.

L’écriture de Zweig est simple et sobre. Le roman court et intense. A plusieurs reprises l’Inconnue interpelle le romancier, comme un cri, comme si elle levait les bras pour qu’il l’aperçoive. La phrase « mon enfant est mort hier » ponctue l’histoire et révèle à chaque apparition un nouveau secret, une nouvelle étape dans cet amour passionnel et sacrificiel. On en ressort engourdie, comprenant l’Inconnue, incapable d’en vouloir à R…

En plus de Lettre à une inconnue, ce livre rassemble également Amok et La ruelle au clair de lune que j’ai désormais hâte de découvrir. Avez-vous lu ces histoires ? Connaissez-vous Zweig ?

L’avis de Natoria.

Publicités

8 commentaires

  1. Je suis entièrement d’accord avec toi, j’ai passé un délicieux moment avec ce récit, même si le destin de cette inconnue m’a bouleversée. Merci beaucoup de m’avoir fait sortir Lettre d’un inconnue de ma PAL 🙂

  2. J’ai aussi découvert Zweig avec ce titre et non, il n’est jamais trop tard ! Un titre merveilleux ! Je l’ai relu dernièrement et mes émotions premières étaient toujours intactes. Je te conseille « la confusion des sentiments » pour poursuivre 🙂
    Belle journée !

    • Merci pour ton conseil, ça tombe bien j’ai la confusion des sentiments dans ma PAL !! J’espère que ce sera aussi bien. Je pense que que je le relirais et je suis persuadée que mes émotions seront intactes également.
      A plus !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s