Cinq femmes chinoises. Chantal Pelletier

« Elles sont mères et filles, amies d’enfance, amantes…, portées par une ambition animée d’un sauvage esprit de revanche sur la misère et sur la mort, qui ont d’une façon ou d’une autre marqué leur enfance. »

5 femmes chinoisesNouvelle découverte dans le cadre du Prix des lecteurs nantais ! Des portraits de femmes, un genre que j’apprécie beaucoup et qui m’ont rappelé la série d’Aki Shimazaki, Le poids des secrets.
Cinq chapitres pour cinq femmes qui ont toutes un lien : mère, fille, amie, supérieure hiérarchique, belle-sœur. Chaque portrait est précédé d’une citation que l’on retrouve au coeur du texte. Une indication de temps, une indication de lieu (qui m’a fait regretter de ne pas avoir une carte sous la main) et nous sommes prêt à nous plonger dans cette découverte rythmée de la vie chinoise.

Nous faisons la connaissance de Xiu, jeune gymnaste modelée par le parti qui à force de volonté et d’ambition deviendra gérante de salons de massage à Hongkong. Xiu a abandonnée Daxia, sa fille, pour échapper à son mari cogneur. Après une enfance difficile, Daxia réalise ses rêves d’architecture et renoue difficilement avec sa mère. Elle est employée par Fang, femme d’affaire puissante à la tête d’un groupe immobilier, mère de deux enfants et veuve précoce. Daxia a pour meilleure amie Mei, une jeune femme coquette, férue de mode qui rêve d’ouvrir sa boutique d’accessoires de mode, ce qu’elle fera grâce à Fang. Quant à Baoying, la belle-sœur de Fang, elle a repris le restaurant de son père et grâce à son mari, a développé son affaire.

Toutes ces femmes, sauf peut-être Baoying sont tiraillées entre passé et futur. Issues de milieux défavorisés, elles aspirent toutes à une vie meilleure et courent après l’indépendance. Individualistes et solitaires, elles le resteront jusqu’à ce qu’elles prospèrent, malgré les choix et les sacrifices. Dans chaque destin dépeint par Chantal Pelletier, on sent l’emprise du parti sur ces femmes dont chacune saura pourtant se défaire. Elles ont soif de voyage et d’indépendance, font leurs armes face aux évènements qui se présentent.
On sort de cette lecture impressionné par leur courage et leur volonté. La vision de la Chine qui nous est dépeinte, pleine d’ambivalence et de disparités, confirme et vient appuyer ce que nous savons déjà. Une belle découverte, un livre qui aborde de nombreux thèmes comme la place des femmes, l’homosexualité, la sexualité. Il donne envie de s’intéresser à ce pays, son histoire politique mais aussi ses évolutions sociales, sociétales et culturelles.

PLN 2014

Publicités

Un commentaire

  1. […] Cinq femmes chinoises. Chantal Pelletier. Ce livre dresse le portrait de cinq femmes à l’heure où la Chine s’éveille au monde. Issues de milieux défavorisés, elles aspirent toutes à une vie meilleure et courent après l’indépendance. Individualistes et solitaires, elles le resteront jusqu’à ce qu’elles prospèrent, malgré les choix et les sacrifices. Une belle découverte ! […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s