Un long moment de silence. Paul Colize

« 1920 : Wladyslaw ouvre sa pharmacie à Lwów.
1948 : trois jeunes Italiens attendent la sortie des élèves du Brooklyn College devant leur coupé Hudson rouge.
1952 : un homme poursuit une fillette sur le parking enneigé de l’aéroport de Stuttgart.
1989 : une femme prend trop vite une courbe du Ring de Bruxelles.
2012 : Stanislas déshabille une femme qu’il connaît à peine. »

(La manufacture de livres, 2013, 480 pages)

un long moment de silenceComme vous le savez, le top départ de la nouvelle édition du Prix des lecteurs nantais a été donné. Si tous les ouvrages de la sélection sont comme celui-ci, je vais me régaler! Un long moment de silence est une belle découverte.

En 2012, après vingt ans de recherches, Stanislas Kervyn présente au public son premier livre « La victime oubliée ». C’est le résultat de son enquête sur la tuerie du Caire dans laquelle son père à trouver la mort en 1954. Après une émission pour la promotion de son livre, un témoignage inattendu va tout remettre en question. Un vieil homme prétend qu’il faisait partie du commando qui est intervenu ce jour-là.
En 1948, Nathan Katz rescapé des camps de concentration nazis débarque à Brooklyn. Quelques mois après son arrivée, il rejoint une organisation baptisée « Le chat ». Cette organisation s’est donnée pour mission de juger et condamner les criminels de guerre nazis « disparus » à la fin de la guerre.

Quel est le lien entre les deux ? Pour le savoir…lisez-le! 🙂 On ne le sait que dans les dernières pages. Paul Colize développe en parallèle ces deux destins. Stanislas Kervyn est un héros détestable. C’est un homme d’affaires antipathique, égocentrique et obsédé sexuel, en guerre contre la terre entière. Nathan Katz est un personnage touchant, se révélant un fin stratège mais rongé par la rage et un besoin de vengeance qu’il assouvira en réalisant ce qu’il estime être son devoir.

Je suis toujours sensible aux intrigues ayant pour toile de fond les guerres ou leurs conséquences. J’aime beaucoup l’approche de Paul Colize qui combine le destin des personnages, les faits réels et imaginaires. Les chapitres courts rythment ce roman qui nous happe et ne nous lâche pas. Les évènements s’enchaînent. Le style sobre et percutant sert une intrigue efficace. L’histoire est riche et au final très intimiste. Le bien et le mal coexistent sans que l’on sache véritablement où se situe la frontière. Des pointes d’humour jalonnent le récit et allègent certains passages plus sombres. Un détail que j’ai apprécié et que j’ai trouvé original : le titre des chapitres sont ses derniers mots.

Un auteur que je vais garder dans un coin de ma tête et que je vous recommande. Son précédent roman Back-Up me tente déjà…

Un long moment de silence est le 10ème roman de Paul Colize, écrivain belge auteur de polar. Il est publié chez La manufacture des livres, une maison d’édition indépendante spécialisée dans la littérature du crime.

PLN 2014

Publicités

7 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s