Bilan de mes premières LC

Le 18 octobre dernier, je me suis rendue compte dépitée que le billet de lecture sur le livre d’Edith Wharton que j’étais en train de lire, devait paraître le 16…Oups!
Dans mon esprit, (allez savoir pourquoi!) il était à publier le 24 octobre. Du coup j’étais large! 🙂 D’autant plus que je savourais cette belle découverte.

Le mois américain, qui entre temps s’est transformé en année, fut l’occasion pour moi de m’inscrire à mon premier challenge et à mes premières lectures communes. Quelle expérience! Voilà ce que j’en retiens :

– Les LC sont intéressantes car elles permettent de découvrir des auteurs. Vous savez, ceux que l’on garde dans un coin de sa tête en se disant : « un jour il faudra que je lise un Auster/Wharton/Miller… »

– Les LC sont bienveillantes car elles poussent à lire ce livre que vous avez dans votre PAL depuis des années ou celui que vous avez acheté pour l’occasion et qui prend la poussière sur votre étagère.

– Les LC permettent de partager à chaud ses coups de cœur et ses coups de gueule avec des personnes qui ont lu le même que vous et en même temps ! S’en suit de (longs) débats par commentaires ou mails interposés.

Mais les LC peuvent aussi parfois :

– Devenir une obligation de lecture et là, on court le risque d’être déçue, de lire trop vite, de lire pour lire, en oubliant la notion de plaisir, de lire quelque chose que l’on a pas envie de lire à ce moment précis…

– Devenir omniprésentes et supprimer la spontanéité de lecture, ce moment où l’on se pose et où l’on s’interroge : que vais-je bien pouvoir lire ? De quoi ai-je envie?

Ce furent mes premières LC et ce ne seront surement pas les dernières. Prochaines en ligne de mire, celles consacrée à Anne Perry.
Mais trop de LC tue la LC ! Trois dans le même mois j’avoue que c’était un peu ambitieux… d’autant plus que j’apprécie cet instant de flottement où assise devant ma bibliothèque je choisis ma prochaine découverte… 🙂

Publicités

Un commentaire

  1. très bien vu en effet
    LC passionnantes mais contraignantes et j’ai lâché prise après le mois québécois, enchainer sur des LC toutes les semaines voire plus, non, je ne tiens plus
    alors 2 LC par mois maximum et comme le fiat très bien Noc, elle raccroche à l’auteur même si l’article est écrit après la date de la LC (mon cas pour James Welch)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s