Inconnu à cette adresse. K. Taylor

Ils sont tous deux allemands. L’un est juif, l’autre non, et leur amitié semble indéfectible. Ils s’expatrient pour fonder ensemble une galerie d’art en Californie mais, en 1932, Martin rentre en Allemagne. Au fil de leurs échanges épistolaires, Max devient le témoin impuissant d’une contamination morale sournoise et terrifiante : Martin semble peu à peu gagné par l’idéologie du IIIe Reich. (J’ai Lu, 2012, 85 pages)

Inconnu à cette adresse

C’est un livre définitivement trop court! Seulement 85 pages. On aimerait en savoir plus sur le contexte, connaître plus profondément les personnages,…Pourtant je pense que la puissance de ce roman réside justement dans sa taille.

L’édition J’ai lu offre une postface de Nancy Huston qui nous rapporte l’aventure éditoriale de ce roman. C’est en 1938, un an avant le début de la seconde guerre mondiale qu’il est pour la première fois publié dans son intégralité. Katherine Kressman Taylor n’avait pas un don de voyance mais elle a minutieusement observé l’actualité et s’est inspiré de son expérience. Le roman fut oublié, retrouvé en 1995 et publié de nouveau en France en 1999.

En quelques lettres, une amitié vole en éclat, le ton change, les personnages évoluent. S’installe une ambiance lourde, pleine d’incompréhension, de supplication puis de vengeance machiavélique. Et quelle fin ! Cette correspondance épistolaire fictive, basée sur des lettres réelles, pourrait tellement être vrai que l’on en sort marqué et troublé. A mettre entre toutes les mains !

Publicités

5 commentaires

  1. C’est une lecture que j’ai grandement apprécié. L’histoire est tellement réaliste que j’en suis sortie troublée. Je me souviens encore très bien de la fin plusieurs mois après avoir refermé cet ouvrage.

    • Oui c’est très marquant. Je pense que je le relirais. Je sors souvent marquée de mes lectures ayant trait aux deux guerres mondiales. Dans le même esprit mais véridique, il y le recueil de lettres de soldats de 1914-1918, Paroles de Poilu. Tu connais ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s